publicité

La station thermale de Néris-les-Bains dans l'Allier sans touristes, ni curistes

Depuis l'apparition de bactéries et la fermeture temporaire des Thermes le 11 juillet, Néris-les-Bains, deuxième station thermale d'Auvergne, est désertée par les touristes et les curistes. Le maire de la commune parie sur une réouverture à la mi-août.

  • Par Brigitte Cante
  • Publié le 17/07/2013 | 19:58, mis à jour le 17/07/2013 | 19:58
A Néris-les-Bains, la place des Thermes est vide depuis la fermeture administrative. La saison semble compromise, et toute la ville attend les prochaines analyses qui détermineront la qualité des eaux. © Eric Taxil
© Eric Taxil A Néris-les-Bains, la place des Thermes est vide depuis la fermeture administrative. La saison semble compromise, et toute la ville attend les prochaines analyses qui détermineront la qualité des eaux.
Les analyses datant du 5 juillet 2013 ont révélé la présence de légionelles et de pseudomonas aeruginosa  dans l'eau exploitée pour les Thermes de Néris-les-Bains. L'établissement thermal est fermé depuis le 11 juillet, en pleine saison d'été.

La règle du "zéro bactérie" étant la norme, les Thermes rouvriront lorsque deux analyses successives auront montré l'absence totale de bactéries dans les eaux. Sur France 3 Auvergne, le maire de la commune Jean-Claude De Pin a expliqué qu'il espérait des résultats et une réouverture à la mi-août.

Cette fermeture pèse sur les commerces de la deuxième station thermale d'Auvergne. Les restaurateurs et les propriétaires de meublés pour les curistes sont durement touchés. L'établissement thermal parle d'une perte sèche de 26 000 euros par jour.

Néris les Bains sans touristes ni curistes
Reportage à Néris-les-Bains de Nordine Mohamedi et Eric Taxil. Intervenants : René Valton patron de brasserie, Ghislaine Cassis propriétaire de meublés et Jean Siffert directeur de l'Office de Tourisme.








les + lus

les + partagés