publicité

L’Auvergne à grande vitesse pour déployer le très haut débit

Nouvelle étape dans le déploiement du Très Haut Débit en Auvergne : La Région a choisi Orange pour déployer la fibre optique qui doit arriver dans tous les foyers d’ici 2017, en ville comme à la campagne. Et le Premier Ministre a donné un coup de pouce financier au projet.

  • Par Brigitte Cante
  • Publié le 02/07/2013 | 12:08, mis à jour le 02/07/2013 | 12:34
Le développement du numérique porté par la Région Auvergne a fait l'unanimité auprès des quatre présidents des départements. La première phase de déploiement de la fibre optique coûtera 375 millions d'euros. © Valérie Riffard
© Valérie Riffard Le développement du numérique porté par la Région Auvergne a fait l'unanimité auprès des quatre présidents des départements. La première phase de déploiement de la fibre optique coûtera 375 millions d'euros.
Union sacrée pour le Très Haut Débit : Gauche et droite confondues, le président du Conseil Régional d’Auvergne et les présidents des quatre départements ont posé, ensemble, devant les photographes et les caméras le 1er juillet.

Autour du socialiste René Souchon chef de file de ce grand projet numérique, Jean Paul Dufrègne (PC) président du Conseil Général de l’Allier, Jean-Yves Gouttebel (PRG) président du Conseil Général du Puy-de-Dôme, Gérard Roche (Divers Droite) président du Conseil Général de Haute-Loire et  Vincent Descoeur (UMP) président du Conseil Général du Cantal affichaient un large sourire.
Un consensus rarissime commenté par Jean-Yves Gouttebel : « C’est un exemple de travail en bonne intelligence territoriale. Nous avons su surmonter les différences politiques pour conduire ensemble un projet complexe. »

L’enjeu est de taille. D’ici 2017, le très haut débit ira partout en Auvergne dans les agglomérations comme dans les zones rurales grâce à un partenariat public-privé avec l’opérateur Orange. Avec deux abstentions seulement, le dossier a quasiment fait l’unanimité lors de la session du Conseil Régional consacrée exclusivement le 1er juillet au THD.
Pour financer ce chantier hors norme, le Premier ministre vient d’accorder une subvention plus importante que prévue pour l’Auvergne : 57,3 millions d’euros, au lieu des 35 millions initialement programmés.

« Nous avons une grosse longueur d’avance sur le reste de la France ! » s'est exclamé René Souchon. L’Auvergne devient la première Région de France à porter la maîtrise d’ouvrage globale du projet, de la conception à l’exploitation. La volonté est de désenclaver le territoire en offrant à tous les mêmes chances d’accés au THD.
Construit en 3 phases , le déploiement prévoit en 2017 plus de 8 mégabits/s à 100 % des auvergnats. 42 % des foyers bénéficieront déjà de débits à plus de 100Mb/s. La fibre optique remplacera en 2025 le réseau téléphonique fil de cuivre.

Jean Paul Dufrègne a insisté sur les nouveaux usages qui à très court terme se développeront dans son département de l'Allier pour les entreprises, la médecine (e-santé) et les jeunes collégiens (e-ducation).



Le Trés Haut Débit pour tous en Auvergne
Nouvelle étape dans le déploiement du Très Haut Débit en Auvergne : La Région a choisi l'opérateur Orange pour déployer la fibre optique qui doit arriver dans tous les foyers d'ici 2017, en ville comme à la campagne. Reportage Brigitte Cante Valérie Riffard.

 

les + lus

les + partagés