publicité

Laurent Wauquiez ne veut pas livrer le Puy-en-Velay aux Zombies

La "Zombie Walk" ou Marche des Zombies, initialement prévue le dimanche 4 novembre au Puy-en-Velay a été annulée par la municipalité dirigée par l'UMP Laurent Wauquiez.

  • Brigitte Cante
  • Publié le 30/10/2012 | 09:52, mis à jour le 30/10/2012 | 12:02
Laurent Wauquiez, le maire UMP du Puy-en-Velay (Haute-Loire), a interdit une marche des zombies qui devait avoir lieu le 4 novembre dans sa ville. (Photo: Marche des Zombies, Lille, 27/10/2012) © MaxPPP
© MaxPPP Laurent Wauquiez, le maire UMP du Puy-en-Velay (Haute-Loire), a interdit une marche des zombies qui devait avoir lieu le 4 novembre dans sa ville. (Photo: Marche des Zombies, Lille, 27/10/2012)
Maquillages jeux de société, défilé dans les rues du Puy-en-Velay. Tel était le programme des organisateurs de "la Journée de l'Horreur" mais le maire et ancien ministre UMP Laurent Wauquiez en a décidé autrement. Les jeunes amateurs de zombies, de morts vivants et autres créatures sanguinolentes ne pourront pas marcher dans la Ville. Dans un communiqué, les services administratifs ont expliqué leur décision: " La Toussaint est un moment consacré aux familles et à leurs défunts, et ce genre de manifestation choquerait les administrés. "

Cette annulation a provoqué une fronde sur les réseaux sociaux. Le site Zombie Parade a publié un message de soutien aux organisateurs de la marche interdite: "Mais de quoi donc ont peur, réellement, les élus de la ville ? Des jeunes ? Ces mêmes jeunes, qu’ils soient déguisés en zombies ou qu’ils portent une casquette, qui font peur aux petites vielles ? Un peu de sérieux.." 

Contacté par le Huffington Post, le directeur de cabinet du maire du Puy-en-Velay a concédé que ce courrier était "très maladroit." "La ville est bloquée pour la Toussaint,alors les services de la mairie n'ont pas voulu fermer la ville une nouvelle fois, à quelques jours d'écart". Avant de lancer une invitation aux organisateurs: "Nous pourrons certainement convenir d'une autre date."

Une "Zombie Walk" plutôt festive a déjà eu lieu à Bordeaux le samedi 27 octobre, rapporte le quotidien Sud-Ouest.



les + lus

les + partagés